Point sur la migration prénuptiale 2017

La migration prénuptiale a débuté très tôt cette année. La plupart des oiseaux équipés ont quitté leur site d’hivernage avant le 20 mars alors que les départs se déroulaient durant la dernière décade de mars voir la première décade d’avril en 2015 et 2016. Le climat doux de début mars a probablement œuvré pour ce départ précoce. Mais le froid est revenu en avril sur la Russie et les migratrices au long cours sont restées bloquées face à ce front glacial. Seules les bécasses nichant le plus à l’ouest sont finalement arrivées tôt sur leur site de reproduction (Fréhel, Quinsou, Béröja et Montcalmes). Les autres n’ont atteint leur terminus que récemment et trois oiseaux n’ont probablement pas encore terminé leur migration (Isabelle, Mistrale et Fontemarie).

Les commentaires sont clos.