Trois balises émettrices en octobre.

Seules Liby, Argoat et Ségosa ont fourni des émissions récentes, les 19 et 20 octobre. Un déplacement de 520 km pour Argoat et de 1200 km pour Liby, en direction de l’ouest – sud-ouest. Quant à Ségosa, elle se maintient dans un région proche de l’Oural.

L’absence de signaux récents pour les autres bécasses équipées est sans doute liée à la batterie des balises non rechargée suite à une exposition trop faible à la lumière. Il fait actuellement -10°C la nuit en Russie Centrale près de Moscou et cela booste les oiseaux migrateurs »

4 Commentaires

  1. Passionnant.Reviendrons sur leurs lieux d’hivernage?Nous le saurons bientôt.

  2. Ca fait bien 40 années que j’observe les bécasses en Kabylie , Algérie, Afrique du Nord, j’en voit une centaine par saison, la première fin Octobre, la dernière vers fin mars ! Elles se sédentarise au bout de quelques semaines puis gardent le même parcours sortie des bois et retour au bois à la minute près tous les soirs vers 17H48 même passage décalé par le temps de quelques minutes ! Je tiens un carnet d’observation que je continué héritage de mon père ! 75 années d’observation !

  3. Le Bourhis Mathieu

    1ère Bécasse lever le 11 octobre 2015, canton de Rostrenen 22110.

  4. Très beau travail du C.N.B.et de l’ONCFS; chaque bécassier devrait connaître ces études particulièrement intéressantes pour prendre conscience si ce n’est déjà fait du respect et de la bienveillance que l’on doit à cet oiseau mytique

Laisser un commentaire